Demandez à un acteur dans l’entrepreneuriat de vous définir une startup, vous trouverez une floraison de définitions. Une startup conserve cependant une qualité intrinsèque qui la caractérise : c’est la vélocité ou cette aptitude à croître de manière (hyper) rapide pour devenir une grande entreprise. Aux États-Unis, il faut compter « juste » 10 ans en moyenne pour une startup qui a trouvé son modèle économique pour se retrouver lister sur une place boursière et devenir ainsi un jackpot pour ses fondateurs et actionnaires et une additionalité…Lire la suite de « Comment renforcer la compétitivité des Startups africaines? »

Le plein emploi et la prospérité économique représentent des problématiques qui depuis toujours interpellent un grand nombre de personnes et d’acteurs. L’Entrepreneuriat, à juste titre, est présenté comme un moyen additionnel puissant pouvant y répondre; et depuis les années 2000 est devenue une sorte de mot culte chez nos décideurs en Afrique. Nous connaissons déjà les grandes parties prenantes dans ce qui est convenu d’appeler « l’écosystème entrepreneurial » et qui inclut les grands groupes, les startups, les prestataires de service, les universités et instituts de recherche,…Lire la suite de « Et si un 2e souffle était donné à nos anciens dirigeants pour booster l’entrepreneuriat en Afrique »

  A l’initiative des Rencontres Startup Cote d’Ivoire, 39 acteurs de l’environnement startup de Cote d’Ivoire se sont exprimés avec 393 propositions recueillies. Le nom de ce livre blanc « l’Eléphant en Or barrit: comment la Cote d’Ivoire pourrait transformer ses Startups en des champions nationaux et internationaux » reprend 64 recommandations en vue d’accompagner l’essor des Startups / Jeunes Entreprises de Cote d’Ivoire. Un document inédit en lecture libre ou téléchargeable ci-bas.   L’ELEPHANT D’OR BARRIT : « COMMENT LA COTE D’IVOIRE POURRAIT TRANSFORMER SES STARTUPS EN…Lire la suite de « L’Eléphant en Or barrit: comment la Cote d’Ivoire pourrait transformer ses Startups en des champions nationaux et internationaux »

Avec plus de 460 millions de membres, LinkedIn est le réseau social spécialisé dans la mise en relation entre professionnels en ligne. Il permet aussi à des personnes de partager leurs actualités et du contenu.  Tour d’horizon des 7 personnalités en Afrique francophone qui nous régalent en parlant de l’entrepreneuriat sur leur mur. Samuel Mathey (22,286 Followers/Abonnés) Samuel Mathey est professeur d’économie, de stratégie et de management, spécialisé dans les questions de dette, de financement et d’entrepreneuriat. Samuel Mathey est PHD en économie. Il a…Lire la suite de « 7 personnalités en Afrique francophone qui parlent de l’entrepreneuriat à suivre sur LinkedIn »

Quoique cela ne garantit pas toujours un résultat positif impressionnant; rattacher la promotion de votre produit/service à une célébrité qui devient votre ambassadeur, votre champion est une stratégie qui pourrait vous booster. Afrimarket, un exemple en Afrique francophone qui montre la voie Ici, un placement d’Afrimarket dans le clip vidéo « Magic System – Tu es fou » (01:59 -02:08) Ici, Afrimarket réalise plusieurs spots vidéo avec la star ivoirienne du football Gervinho Un autre exemple (cette fois dont la conclusion est connue) a été en 2015…Lire la suite de « Pour plus de collaborations entre célébrités et startups en Afrique »

J’ai eu l’opportunité de voyager assez intensément ces derniers mois. Et une observation sans cesse s’est présentée à moi: et si nos aéroports et compagnies aériennes soutenaient d’avantage les startups et l’innovation locale. Soit, ce n’est pas vraiment le cas aujourd’hui.   En Afrique, le nombre de passagers aériens en 2016 était de 136 millions et devrait croître de 5,9% pour atteindre 400 millions de passagers par an d’ici 2036 selon le rapport de l’Association du Transport Aérien International. L’aéroport O.R. Tambo de Johannesburg-Afrique du Sud accueille…Lire la suite de « Et si les aéroports et les compagnies aériennes africaines adoptaient une démarche startup-friendly * (plus amicale pour les startups) »